THE GOLDEN PASTE- la pâte de curcuma

Retrouvez la vidéo tuto en suivant ce lien: La recette de la pâte au curcuma par Crafty Fox

Le curcuma est une plante dont on consomme le rhizome, autrement dit la racine. Dans cette dernière, se trouve la curcumine. La curcumine, c’est elle qui nous intéresse car elle possède des vertus anti-oxydantes, anti-inflammatoires et même des vertus permettant de combattre les tumeurs ! En effet, elle entrave la migration des cellules cancéreuses et diminue leur viabilité.

Ces vertus, nous humains pouvons en profiter et notre chien également. Pour se faire, la pâte de curcuma, ou golden paste, est une excellente solution.

Comment la préparer et pourquoi ? Tout d’abord, il faut savoir que le curcuma doit être couplé au poivre si l’on veut réellement bénéficier de ses bienfaits.

En effet, le souci de la curcumine est qu’elle est très rapidement éliminée par l’estomac et les intestins. La pipérine, contenue dans le poivre va ralentir ce processus de dégradation. Elle augmente ainsi ce que l’on appelle la biodisponibilité, c’est-à-dire qu’à partir d’une même quantité, la dose de curcumine qui atteindra la circulation sanguine sera plus élevée.

Cette étude1 fut menée sur des rats et des humains. Chez les humains, sans ajout de poivre, les traces de curcumine dans le sang étaient tout bonnement absentes.

Une fois le curcuma couplé au poivre, la biodisponibilité était passée à

– 134% chez les rats
-2000% chez les humains !!!

Autrement dit, le poivre est indispensable au curcuma si on veut profiter de ses vertus médicinales.

Enfin pour encore augmenter la biodisponibilité de la curcumine, nous la chaufferons car cela augmente sa solubilité par 12 fois, et nous la couplerons à une matière grasse car la curcumine ne se dissout que dans les graisses.

Pour préparer votre golden paste, vous aurez besoin de :

  • 60-70gr de curcuma en poudre BIO
  • De l’eau (+- 1 verre)
  • Du poivre noir BIO en grains
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco BIO

Tout d’abord mélangez votre curcuma à l’eau. Le mélange doit être assez liquide pour pouvoir le chauffer uniformément (cherchez à obtenir l’aspect d’une crème épaisse).

Faite ensuite chauffer à feu doux une dizaine de minutes.

A la fin de ce délai, votre mélange doit avoir un aspect pâteux. Si vous voyez que le mélange s’assèche trop pendant que vous le chauffez, rajoutez un petit peu d’eau. Si par contre, il est trop liquide, attendez encore un peu (même si vous dépassez les 10 minutes, pas de stress). L’eau s’évaporera et vous obtiendrez la texture désirée.

Lorsque vous avez obtenu la bonne texture, ajoutez les deux cuillères d’huile de coco, et moulez généreusement du poivre (l’équivalent d’une à deux cuillères à café de poivre moulu. Essayez d’utiliser un moulin qui moud finement). Mélangez jusqu’à ce l’huile soit totalement fondue et se soit bien incorporée au mélange.

Placez ensuit votre mélange dans le récipient de votre choix et placez-le au réfrigérateur.

Vous pouvez ainsi conserver votre pâte de curcuma deux à trois semaines.

Poid corporelDose de départDose de maintenanceDose thérapeutique
0 à 5 kg1/8 de càc¼ à ½ de càc½ à 1 càc
5 à 10 kg¼ de càc½ à 1 de càc1 à 2 càc
10 à 25 kg½ de càc1 à 2 càc2 à 4 càc
25 à 45kg1 càc2 à 3 càc3 à 8 càc
ChatsLa pointe d’un couteau1/8 à ¼ de càc½ à 1 càc

/ !\ Augmentez progressivement la quantité de pâte que vous donnerez à votre animal. Vérifiez qu’il la digère correctement en observant ses selles. En cas de diarrhée, diminuez encore un peu la quantité et donnez cette faible dose durant une semaine avant de ré-augmenter.
Si la digestion se passe bien, passez de la dose de départ à la dose de maintenance en 2 semaines environ.

Ne pas donner de pâte de curcuma…

  • Si votre animal suit une chimiothérapie (le curcuma n’est pas compatible avec certains rayons, demandez l’avis de votre vétérinaire).
  • Si votre animal souffre d’obstruction des canaux biliaires.
  • Si votre animal reçoit un traitement médicamenteux pour son foie ou des anticoagulants.

Rappelons qu’en cas de soucis de santé, l’avis de votre vétérinaire est primordial. La médecine naturelle a énormément de bénéfices, mais ne doit jamais remplacer un avis médical !

A présent, à vos fourneaux 🙂

1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9619120

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.